15 avril 2013

Fire emblem : amazing.

533668_4952865254836_1561211652_n

Amazing ça veut dire " incroyable/bluffant " pour les quelques teubés qui ne parlent pas anglais en 2013, les mêmes qui passent à côté de Persona 4 golden sur Psvita " pasqu'il n'est pas en fransssais, lol ".

Voilà donc quelques jours que je passe sur le dernier épisode de la série Fire emblem sur 3DS.

Et bon dieu que c'est bien.

Déjà c'est un tactics, genre que j'adore depuis le premier Shining force sur mégadrive (cette baffe), en plus c'est par intelligent system qui m'avait déjà envouté avec les Advance wars sur game boy advance.

Advance-Wars-Jeu-Game-Boy-Advance-631244_MLRoh le temps passé là dessus.

Car oui, honte à moi, ce fire emblem awakening est le premier que je fais réellement (je veux dire plus qu'une heure pour voir ce que ça donne) et bien m'en a pris, il est super bien pensé.

Prise en main agréable, graphismes qui profitent réellement de la 3D relief (les maps sont bien plus lisibles que sur un tactics classique), chara design chiadé si on oublie les pieds anormalements petits (une explication ici) et cinématiques au style unique, la 3ds est donc un très bel écrin pour ce genre de jeu.

D'aucun pesteront devant le mode " noob friendly " qui supprime les morts définitives des personnages, rendant le jeu bien plus facile, ce ne sera pas mon cas car c'est l'une des raisons qui a fait que la série ne m'attirait pas autant que du Vandal hearts ou du Valkyria chronicles.

Alors oui par contre, ça enlève une pression supplémentaire aux combats mais ça permet surtout de ne pas recommencer 12 fois le même niveau parcequ'on a mal géré son combat et qu'on a perdu l'un de ses persos les plus efficace (au hasard Frederick).

Fire Emblem Awakening : 3DS trailer

Point de vue ergonomie tout est assez bien pensé et customisable, le jeu est riche mais on n'est jamais vraiment perdu dans la foultitude de menu, entièrement en " franssssais lol ".

Bonne nouvelle on peut choisir entre voix anglaises et japonaises.

Le scénario est au départ hyper classique (le perso, que l'on crée, est retrouvé, évanouit, parle prince Chrom et forcément il est amnésique) mais va très vite devenir plus sombre. En plus des missions à faire pour faire avancer le scénar', on peut parcourir la map afin de combattre des " ombres ", libérer des villages (et ainsi recruter de nouvelles troupes) ou sauver des marchands.

Très vite un lieu dédié aux missions achetées en DLC apparait, pour le moment rien de disponbile, le jeu n'étant pas officiellement sorti au moment où j'écris ces lignes.

Bref, un jeu complet, bien réalisé et foutrement accrocheur (le syndrome " allez encore une étoile " d'un Mario, remplacez étoile par mission), fortement recommandé aux amateurs du genre et idéal pour ceux qui souhaitent s'y essayer.

J'y retourne et je m'attaque à l'épisode gamecube dès que je le termine.

 

Posté par max faraday à 18:04 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur Fire emblem : amazing.

    Tu m'as convaincu, passage à la caisse obligé. :p
    J'en ai vu 1 neuf à 30€ sur LBC, si ce n'est pas de la connerie, it's for me.

    Posté par Mick, 13 juin 2013 à 17:15 | | Répondre
  • Tu as failli me convaincre, sauf que je l’ai déjà terminé, MDR. Excellent RPG si tu veux mon avis.

    Posté par Akatsuki, 02 décembre 2013 à 13:05 | | Répondre
Nouveau commentaire