Houlabete

12 mai 2016

[AVIS] Doom is back !

InstagramCapture_89d5bdfc-de11-415b-ba54-df183d12ff74

Speed, trash, maniable, techniquement au top, ambiance et musiques qui collent la patate...Après quelques heures sur le jeu (en mode solo) le pari semble réussi pour Béthesda et ID :)

Pas la peine d'attendre les tests (qui tomberont tard), si vous aimez la série foncez et laissez les k3v1n5 sur Call of duty.

Un vrai jeu de bonhomme (et un vrai 18+, go home kids).

La tronçonneuse <3

DOOM – Launch Trailer

Posté par max faraday à 00:48 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,


09 mai 2016

Uncharted 4 : a thief's end, avis spoiler free.

InstagramCapture_898fc8d6-24b9-4a7a-8c23-6da56a7c047d

15 heures, c'est le temps qu'il m'aura fallu pour arriver au bout de ce 4e Uncharted (5e si on compte Golden abyss sur PsVita par Bend studio), faut-il craquer pour ce qu'on nous a vendu comme la dernière aventure de Nathan drake ? Point de suspense, pour moi c'est clairement oui (si vous aimez les Goonies).

De mémoire Uncharted 4 propose la plus longue expérience solo de la série, une aventure où un Drake menant désormais une vie " normale " (le chapitre portant le même nom réserve d'ailleurs une surprise aux fans du développeur) se voit rattraper par son passé et se lance à la chasse aux pirates.

L'absence d' Amy Hennig, qui a quitté Naughty dog pendant la production du jeu, se fait sentir car bien que prenant, le scènario accuse certaines longueurs et un vrai manque de rythme. A côté des moments nutella (explosions, scènes héroiques, cascades belmondo...), certains chapitres se veulent plus contemplatifs, plus posés, parfois anecdotictes.

Le problème de rythme est peut-être du également au côté infiltration du jeu bien plus mis en avant que les gunfights. M'enfin là c'est surtout question de goût, certains apprécieront sans doute plus que moi ce que je considère comme des longueurs.

WP_20160508_001

Si l'on veut parler de " vrais défauts " il faudrait citer le côté déjà vu/déjà joué du jeu, les emprunts à Tomb raider comme les glissades ou le pic (en même temps les deux derniers Tomb raider doivent beaucoup à Uncharted), le manque de vie du jeu (traverser une jungle et ne voir que des moustiques), les fonctionnalités inutilisées du pad (le pavé tactile aurait pu servir à tourner les pages du carnet par exemple, le haut parleur aurait pu être utlisé pour les conversations radio) ou les rares chutes de frame rate.

Encore que là ce serait vraiment pinailler car techniquement le jeu est quasi irréprochable, c'est bien simple on est face au plus beau jeu du moment de par sa technique encore une fois (la tempête et ses effets de pluie) mais surtout de par ses choix artistiques, il suffit de comparer les croquis préparatoires, à voir dans les bonus ou dans l'artbook officiel du jeu publié chez Omake books, et le rendu à l'écran pour s'en persuader.

UNCHARTED 4: A Thief's End (5/10/2016) - Story Trailer | PS4

Uncharted 4 est donc bien un indispensable sur Ps4, bien plus que la fournée annuelle des fifa et Call of duty. Faut-il pour autant investir dans la console pour le jeu, je ne pense pas. Le jeu est certes exceptionnel mais pas le meilleur de la série à mon avis, le 2e opus reste celui que j'ai préféré, et si on est plutôt Xbox, Tomb raider est un bon palliatif.

Une seule question se pose quand à l'achat du jeu finalement : est-ce que vous aimez les Goonies, les " Boum j't'attrape " et Willy le borgne ?

;)

Posté par max faraday à 11:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

02 mai 2016

Raiden 5, now in english !

raidenv

Nouvelle maj pour #raidenV sur #xboxone et #moss ne s'est vraiment pas foutu de nous.

Le jeu est dorénavant en #fullenglish texte et voix et tout est donc bien plus accessible.

De plus on a le droit a 3 nouvelles armes !

N'attendez pas la sortie en Europe qui devrait n'être qu'en #dématérialisé et prenez cette version jap en boite avec l'excellente #ost sur un cd bonus 😉

 

edit : le jeu sortira donc le 11 mai et en démat' (délai trop court pour une sortie physique, il fallait s'y attendre).

Raiden V - Trailer (Xbox One)

Posté par max faraday à 11:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

14 mars 2016

Raiden V sur Xboxone, premières impressions.

raiden 5Moyenne

 

Presque 9 ans après la sortie arcade de l'excellent Raiden 4 (voir le non moins excellent test sur Shmupemall) voilà que débarque en exclusivité pour console (Xboxone de surcroît, improbable quand même) un Raiden 5 que l'on attendait fébrilement depuis son annonce.

Pas de test ici mais un premier retour après quelques heures passées sur le jeu, comme souvent avec les shmups on ne trouve rien sur le jeu sur le web francophone donc faut bien que je m'y colle, désolé si je me plante sur certains points :

-Region free, comme tous les jeux xboxone donc passe sur une console pal sans problème.
-Plus on détruit vite un ennemi, plus on score.
-Système de chain combo si on enchaine rapidement les kills (max x6 je crois).
-Relâcher le bouton de tir attire les bonus.
-Justement les bonus pour changer de tir tombent moins souvent que dans les précédents Raiden. Et le tir secondaire (missiles) se choisit avant la partie, impossible de changer en cours de route.
-Les 3 vaisseaux ont des caractéristiques différentes. Puissance, bouclier, vitesse.
-On peut choisir avant de commencer le type de shot, laser et homing laser que l'on préfère (plus concentré ou évasé par exemple).
-Barre de vie, et une seule vie par crédit.
-Des messages de "succès" apparaissent en haut à gauche de l'écran, appuyer sur le bouton dédié " cheer " fait monter une jauge en bas à droite, idem si on reçoit des cheers d'autres joueurs.
-La jauge a 3 niveaux, on peut enclencher une attaque spéciale (lasers à tête chercheuse style raystorm, mais il y a d'autres type, pas encore testé) plus ou moins longue selon le niveau de la jauge.
-Pas de mode deux joueurs.
-Pas de full screen ni de tate (hérésie).
-Le jeu est long, 8 stages divisés en 3 sections. Et encore ce n'est pas mega clair ça, dès le stage deux il y a des variantes genre 2s, 2a, 2b, 2c...Je n'ai pas encore compris comment changer de route mais ça a un rapport avec le rank indiqué en haut à droite. A première vu les niveaux restent identiques.
-Il y'a un tlb (true last boss, vrai dernier méchant t'as vu ?).
-Un graphique en temps réel permet de suivre son score par rapport au meilleur, à sa précédente partie et au score nécessaire pour rentrer dans le high score.

Voilà, j'espère que ça vous aidera en attendant les tests français (loulz).

Allez comme je suis sympa, je vous file une vidéo d'un 1CC (One crédit clear, finir le jeu en un crédit quoi), plus d'une heure pour le terminer quand même :

Raiden V - 1 Coin Clear All stage - Player: WS

Si le jeu vous intrigue, vous pouvez suivre son actu sur Shmupemall ;)

 

Posté par max faraday à 00:05 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

02 novembre 2015

L' intégrale de Bone arrive (enfin) en vf.

BONE

Jusqu'ici disponible en 11 volumes en couleurs, le comic book culte de Jeff Smith débarque en librairie dès le 12 novembre en un seul énorme pavé noir et blanc de 1344 pages.

Possèdant cette édition en version originale depuis une dizaine d'année (ouais, déjà) je ne peux que recommander son achat, Bone étant une série médiévale-fantastique drôle et au graphisme cartoon attachant.

Pensez Mickey dans le seigneur des anneaux. ^^

WP_20151102_006[1]

Seul défaut, cette intégrale n'en est pas vraiment une car il manque le hors série dédié à Big Johnson Bone, l'ancêtre des cousins Bone.

Espérons que cette vf propose un papier de meilleure qualité que la vo, celui-ci étant trop fin, il laisse apparaitre les planches suivantes en transparence...

Allez hop, foncez dépenser 55E dans cette saga aux multiples prix (dont 9 Heisner awards) et penchez vous également sur la série plus récente de Jeff Smith : Rasl (3 tomes, plus adulte).

Posté par max faraday à 22:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

13 octobre 2015

Superman/Batman volume 1 en janvier chez Urban comics.

images

Depuis l'annonce de la sortie d'un album dédié à la série de 2003 j'avais envie de ressortir mes comics du placard, c'est chose faite et je me suis enfilé l'intégrale du run de Jeph Loeb sur la série ce week end.

26 numéros donc divisés en 4 story arcs pas dégueulasses (et quelques fill-in) chacun dessinés par une grosse pointure de l'époque.

SupermanBatman1

Le premier arc qui lance la série est sans doute le meilleur taff d' Ed Mc Guiness (connu également pour son travail sur Deadpool ou Rulk, le Hulk rouge, avec le même Jeph Loeb). Un énorme météore de Kryptonite se dirige vers la terre et le président Luthor en profite pour mettre ça sur le dos de Sup'. Sur 6 numéros Loeb développe la relation entre les deux héros et ça fonctionne vraiment bien. C'est fun, c'est inspiré et c'est un vrai bon moment de lecture.

Superman_Batman_Vol_1_7

Le numéro suivant est un stand alone dessiné par ce tâcheron de Pat Lee (Darkminds) qui met en avant Superboy et Robin face au nouveau Toyman, apparu dans l'arc précèdent.

1618137-superman_batman__2003__08a

Les numéros 8 à 13 sont l'oeuvre de Michael Turner (Witchblade, Fathom), on l'a connu plus inspiré mais il était déjà malade à l'époque (un cancer qui lui a été fatal). Suite au premier arc un nouvel habitant de Krypton débarque, Kara, la cousine de Superman. Batman et Wonder woman s'en méfie d'autant que Darkseid semble s'intéresser à la blonde en jupette.

Superman_Batman_Vol_1_14

L'arc suivant, numéros 14 à 18, est le fruit du travail de Carlos Pacheco (Avengers forever, Ultimate comics Avengers) et son encreur attitré (tout comme l'est Scott Williams pour Jim Lee) Jesus Merino. Sup' et Bat' sont des despotes controlant le monde avec des méthodes radicales (Green Arrow et Wonder Woman en feront les frais), Kamandi fait même une apparition. L'histoire est intriguante, Pacheco bosse bien (il a rarement fait aussi bien depuis à mon avis), bref la série continue sur sa très bonne lancée.

2107049-superman_batman__2003__19

Le numéro 19 est de nouveau un stand alone, dédié à Supergirl cette fois, et dessiné par Ian Churchill (The coven, Deadpool, Cable). Il sert surtout d'introduction à la série régulière lancée dans la foulée sur la cousine de Kal-el et réalisé par les mêmes Loeb et Churchill.

Superman_Batman_Vol_1_20_001

Le dernier arc du 20e au 25e numéro marque le retour de Mc Guiness aux dessins et l'arrivée des Maximums, une équipe de super héros d'un univers parallèle clairement inspirée par les Ultimates de Marvel. Il s'agit à mon goût de la moins bonne partie de la prestation de Loeb sur la série, ce sont ses derniers numéros et il semble vouloir résoudre ce qu'il a laissé en suspens dans les précèdents quitte à utiliser une fin que je qualifierais de fin Scooby-doo.

1638612-superman_batman__2003__26a

Le dernier épisode de son run devait à la base être écrit par Sam, son fils, malheureusement décédé d'un cancer peu de temps avant. Ce numéro 26 sera donc un hommage qui réunit une tripotée d'auteurs de talent comme Jim Lee, Rob Liefeld (si, si, moi j'aime bien), Joe Madureira, Art Adams, Joe Cassaday et autres Whedon, Johns, Kelly, Heinberg, Casey...

A l'époque je m'étais arrété là (à l'exception du premier annual de Joe Kelly avec un Ryan Ottley au dessin qui n'avait pas encore le niveau qu'on lui connait sur Invincible), les auteurs annoncés sur la suite ne m'inspirant pas.

Ces 26 épisodes sont vraiment très agréables à relire et m'ont rappelé pourquoi j'aimais le média comics ^^

Les 13 premiers seront donc réunis dans un album de 336 pages en janvier 2016 chez Urban comics après une première parution en kiosque puis en librairie chez Panini comics il y a une dizaine d'année. C'est évidemment plus que recommandé que vous soyez néophyte ou assidu du Dc universe de l'époque.

Ha et évidemment cette sortie doit sans doute beaucoup à l'arrivée en 2016 du nouveau film de Snyder : Batman vs Superman ;)


 
Tweets de @houlabete