09 mai 2016

Uncharted 4 : a thief's end, avis spoiler free.

InstagramCapture_898fc8d6-24b9-4a7a-8c23-6da56a7c047d

15 heures, c'est le temps qu'il m'aura fallu pour arriver au bout de ce 4e Uncharted (5e si on compte Golden abyss sur PsVita par Bend studio), faut-il craquer pour ce qu'on nous a vendu comme la dernière aventure de Nathan drake ? Point de suspense, pour moi c'est clairement oui (si vous aimez les Goonies).

De mémoire Uncharted 4 propose la plus longue expérience solo de la série, une aventure où un Drake menant désormais une vie " normale " (le chapitre portant le même nom réserve d'ailleurs une surprise aux fans du développeur) se voit rattraper par son passé et se lance à la chasse aux pirates.

L'absence d' Amy Hennig, qui a quitté Naughty dog pendant la production du jeu, se fait sentir car bien que prenant, le scènario accuse certaines longueurs et un vrai manque de rythme. A côté des moments nutella (explosions, scènes héroiques, cascades belmondo...), certains chapitres se veulent plus contemplatifs, plus posés, parfois anecdotictes.

Le problème de rythme est peut-être du également au côté infiltration du jeu bien plus mis en avant que les gunfights. M'enfin là c'est surtout question de goût, certains apprécieront sans doute plus que moi ce que je considère comme des longueurs.

WP_20160508_001

Si l'on veut parler de " vrais défauts " il faudrait citer le côté déjà vu/déjà joué du jeu, les emprunts à Tomb raider comme les glissades ou le pic (en même temps les deux derniers Tomb raider doivent beaucoup à Uncharted), le manque de vie du jeu (traverser une jungle et ne voir que des moustiques), les fonctionnalités inutilisées du pad (le pavé tactile aurait pu servir à tourner les pages du carnet par exemple, le haut parleur aurait pu être utlisé pour les conversations radio) ou les rares chutes de frame rate.

Encore que là ce serait vraiment pinailler car techniquement le jeu est quasi irréprochable, c'est bien simple on est face au plus beau jeu du moment de par sa technique encore une fois (la tempête et ses effets de pluie) mais surtout de par ses choix artistiques, il suffit de comparer les croquis préparatoires, à voir dans les bonus ou dans l'artbook officiel du jeu publié chez Omake books, et le rendu à l'écran pour s'en persuader.

UNCHARTED 4: A Thief's End (5/10/2016) - Story Trailer | PS4

Uncharted 4 est donc bien un indispensable sur Ps4, bien plus que la fournée annuelle des fifa et Call of duty. Faut-il pour autant investir dans la console pour le jeu, je ne pense pas. Le jeu est certes exceptionnel mais pas le meilleur de la série à mon avis, le 2e opus reste celui que j'ai préféré, et si on est plutôt Xbox, Tomb raider est un bon palliatif.

Une seule question se pose quand à l'achat du jeu finalement : est-ce que vous aimez les Goonies, les " Boum j't'attrape " et Willy le borgne ?

;)

Posté par max faraday à 11:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


Commentaires sur Uncharted 4 : a thief's end, avis spoiler free.

Nouveau commentaire